Pret PME.fr

Livret A, quand votre épargne sert de mauvais intérêts !

Avec l’annonce récente d’une nouvelle diminution du taux de rémunération du Livret A le 1er août 2014, les intérêts servis par ce support atteignent des plus bas historiques. Mais au-delà de la faiblesse des taux, on peut se demander si l’allocation de l’épargne en France sert effectivement aujourd’hui le développement économique. Face au goulot d’étranglement du financement que connaissent les entreprises malgré une certaine reprise, on ne peut que s’interroger sur les raisons de variations arbitraires de ce taux de rendement au regard de considérations politiques et économiques toujours difficiles à interpréter. Mais quels intérêts sert donc l’épargne placée sur le Livret A ? Chez Prêt PME, nous pensons que le meilleur moyen de garantir son épargne et de la voir prospérer est d’alimenter directement en financement le tissus économiques des PME, principal facteur de croissance d’une économie. Grâce à la nouvelle loi sur le financement participatif entrant en vigueur le 1er octobre 2014, il est enfin possible de placer son épargne : de façon transparente, évitant les arbitrages dont les enjeux finissent par être perdus de vue même par ceux qui sont censés prendre les décisions de façon directe, pour éviter les milles-feuilles de collecte et allocation à étages multiples, où la clarté se perd en même temps que les coûts se multiplient, aboutissant à des taux ridiculement bas de façon contrôlée, en permettant à l’épargnant de choisir précisément l’allocation de son argent   Avec cette nouvelle baisse de rendement et l’ouverture prochaine de la possibilité de prêter directement aux entreprises, nous pensons que le moment est opportun pour que les épargnants commencent à délivrer leur épargne du Livret A et servir leurs intérêts en plaçant une partie de leur épargne directement là où la valeur se crée, le tissus des PME françaises.

Plus d'info

Découvrez PretPME.fr avec cette vidéo !

Epargner autrement ? C’est possible avec nous ! Grâce à cette vidéo, découvrez le fonctionnement de PretPME.fr !

Plus d'info

Ouverture de la plateforme de prêt de PretPME.fr le 30 septembre 2014 au soir !

L’ordonnance de loi qui autorise les plateformes de financement participatif en prêt pour les PME vient d’être publiée au Journal Officiel du 31 mai suite à son passage en conseil des ministres. Les fondateurs de Prêt PME, Frédéric Baud et Nicolas Guillaume ont été à l’origine et au coeur de cette réforme : – Ils ont lancé ensemble le 28 janvier 2012 le « Manifeste pour un nouveau cadre législatif favorisant le financement participatif«   au BarCampBankParis7. – FriendsClear, une plateforme de financement participatif en prêt en partenariat avec une banque dont Nicolas Guillaume était un des fondateurs a organisé l’événement « La finance participative interpelle les candidats » à la Bourse le 26 mars 2012 au cours duquel a été lancée une pétition en faveur du financement participatif sur le site finpart animé par Frédéric Baud. – Un livre blanc « Finance participative Plaidoyer et proposition pour un nouveau cadre réglementaire » a été publié ensuite le 24 juin 2012 dont Frédéric Baud et Nicolas Guillaume sont les contributeurs principaux. – L’association Financement Participatif France qui regroupe les plateformes a été crée le 12 septembre 2012 et Nicolas Guillaume en était le trésorier. – Fréderic Baud et Nicolas Guillaume ont été très impliqués dans les réunions de lobbying en 2013 auprès de Bercy, de la Banque de France, des parlementaires de l’Assemblé Nationale et du Sénat. Ils ont publié une 2eme version du livre blanc. – Après l’annonce du futur cadre réglementaire du financement participatif aux Assises du financement participatif le 30 septembre 2013 par Fleur Pellerin la ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie Numérique, ils ont participé à la consultation publique qui a suivi. Prêt PME a été crée dès la fin 2013 afin de travailler à mettre en place une plateforme de financement participatif en prêt pour les PME qui ouvrirait dès que la loi entrerait en application. Les dispositions de l’ordonnance entrent en vigueur le 1er octobre 2014. Prêt PME sera le premier Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) à ouvrir sa plateforme de prêt sur le marché le 30 septembre 2014 au soir.

Plus d'info

Présentation en conseil des ministres de l’ordonnance sur le crowdfunding

Arnaud Montebourg, Ministre de l’Economie, du Redressement Productif et du Numérique, en charge de la loi sur le crowdfunding, etait intervenu à la Fête du Crowdfunding le 17 mai 2014 et a annoncé : – Que le texte de l’ordonnance serait présenté en conseil des ministres le 28 mai – Que les décrets d’applications seraient publiés en juillet. Le texte de l’ordonnance est bien passé en conseil des ministres du 28 mai comme indiqué dans le compte rendu du conseil. Il indique que : « Le financement participatif est un mode de financement sans l’aide des acteurs traditionnels du financement, notamment bancaires, qui repose sur l’appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. L’ordonnance crée un cadre juridique sécurisé pour ce type de financement, qui met la France en pointe en la matière, que le financement se fasse par la souscription de titres ou l’octroi de prêts. Ce dispositif permettra d’assurer la confiance des investisseurs et des prêteurs nécessaire au développement du financement participatif. » « L’ordonnance permet également à des particuliers de financer directement les entreprises en leur accordant des crédits, par dérogation au monopole bancaire. Les personnes à la recherche de financement pour un projet le présenteront sur une plateforme internet de prêt agréée, qui aura le statut « d’intermédiaire en financement participatif ». Ce statut sera la marque d’un haut niveau de protection des intérêts du prêteur et de l’emprunteur. » L’ouverture du service de Prêt PME se fera en septembre, parfaitement aligné sur le calendrier et le cadre de la nouvelle loi sous le statut d’Intermédiaire en Financement participatif que nous requerrons dès la publication des décrets en juillet.

Plus d'info

Sortie du service de dossier de financement 2.0 par Prêt PME.fr

Prêt PME a la plaisir de vous annoncer la sortie de son service de « Dossier de financement 2.0 ». En attendant d’ouvrir notre service de prêt participatif dès que les décrets seront sortis et que tous les nouveaux agréments seront en place, nous avons décidé d’aborder un premier problème récurrent rencontré par les PME dans leur relation avec les banques. Aujourd’hui, la constitution d’un dossier de financement pour une demande de prêt bancaire implique beaucoup d’échanges de fichiers par mail, confirmation par téléphone, puis remise de formulaires à son banquier (qui implique souvent une ressaisie manuelle). Avec le dossier de financement partagé, c’est maintenant la possibilité de partager confidentiellement avec l’ensemble des personnes concernées, en lecture et/ou écriture, l’ensemble des éléments constitutifs d’une demande de prêt (bancaire, et demain prêt participatif). Découvrez dès maintenant ce nouveau service gratuit sur http://ledossier20.pretpme.fr Ce service est destiné à permettre la collaboration entre le chef d’entreprise et les différents collaborateurs qui vont pouvoir l’accompagner dans la constitution de son dossier. Si vous êtes chef d’entreprise, directeur financier, expert comptable ou accompagnant de PME, nous organisons lundi 31 mars à 18h30 un webinaire de présentation de notre nouveau service. Le format très interactif des webinaires vous permettra de poser toutes les questions concernant votre propre usage, et d’échanger sur les modes de partenariats qui pourront se nouer autour de ce nouvel outil au service des PME.  Participez à notre webinaire de présentation lundi 31 mars 18h30 en vous inscrivant sur http://pret-pme.eventbrite.fr

Plus d'info

Annonces de Fleur Pellerin sur la nouvelle loi sur le financement participatif

Bercy organisait le 14 février 2014, une conférence « Faire de la France le pays pionnier du Financement Participatif » au cours de laquelle la ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie Numérique a présenté le nouveau cadre juridique qui sera transcrit dans la loi sur le financement participatif prochainement attendue. Le ministère a fourni un résumé des mesures : Pour le prêt rémunéré en financement participatif (crowdfunding) : – Il devient possible pour des particuliers à destination d’autres particuliers ou d’entreprises à hauteur de 1 millions d’euros. – Création d’un statut (IFP) pour les plateformes de prêt sans minimum de fonds propres prérequis – Le prêteur devra être informé par les plateformes du risque encouru et disposera d’une aide à la décision – Transparence sur les frais et les taux de défaillance des projets de la plateforme – Prêts par « blocs » de 1000€ maximum pour diversifier le risque. Prêt PME se félicite de ces mesures qui s’inscrivent largement dans la perspective dans laquelle nous bâtissons notre service et qui a été défendue par ses fondateurs lors des travaux préparatoires à la loi avec Bercy, le Trésor et les régulateurs AMF et ACPR.  

Plus d'info

Prêt PME.fr

Prêt PME est la réponse de trois professionnels du crowdfunding (Frédéric Baud, Jean-Christophe Capelli et Nicolas Guillaume) pour créer le premier établissement de financement participatif par le prêt aux entreprises, qui opérera dès le printemps 2014. Cette initiative fait suite aux évolutions législatives promues par le mouvement et le livre blanc sur le financement participatif et qui ont été concrétisées lors des annonces de la ministre Fleur Pellerin aux Assises du Financement Participatif. Des questions sur la Nouvelle loi crowdfunding, une alternative au crédit bancaire pour les PME ? Contactez Prêt PME

Plus d'info